Actu : Droit Individuel à la Formation

      Aucun commentaire sur Actu : Droit Individuel à la Formation

Le DIF est le Droit Individuel à la Formation. Si le dispositif a disparu depuis 2015, ce n’est pas le cas des heures que les salariés ont accumulées !

Enregistrer ses heures de DIF sur son CPF

Dans votre CPA (Compte Personnel d’Activité), vous avez dans l’onglet « Mes droits à la formation » vos compteurs CPF, CEC, CPP. En cliquant sur le compteur CPF (Compte Personnel de Formation) vous pouvez ajouter manuellement vos heures de DIF.

Pour savoir de comment d’heures de DIF vous disposez, vous devez voir vos anciens bulletins de salaires. Au passage du DIF au CPF, les employeurs devaient indiquer les heures de DIF restantes à chaque salariés. Elles apparaissent sur la fiche de paie de décembre 2014 ou de janvier 2015, voire sur un document transmis en même temps que la fiche de paie.

C’est ce document (fiche de paie ou courrier spécifique) qui sera demandé pour justifier de vos heures acquises.

Nouveauté : fin des délais d’utilisation du DIF !

Depuis peu, les règles ont changé. Chaque salarié a jusqu’au 31 décembre 2020 pour enregistrer ses heures de DIF sur son CPF.

Les heures non inscrites sur le CPF seront perdues au 1er janvier 2021.

Les heures de DIF inscrites au CPF n’ont par contre plus de délais d’utilisation. Une fois inscrites, elles sont conservées jusqu’à ce qu’elles soient utilisées.

Entreprises : pourquoi cela vous intéresse aussi ?

Le CPF est à la main du salarié. Toutefois, il est possible de coconstruire un parcours de formation. Avec l’accord des 2 parties, une formation peut ainsi être cofinancée par le CPF du salarié et l’entreprise.

Les heures de DIF, une fois entrées dans le CPF, sont monétarisées. La somme disponible pour la formation du salarié est donc plus importante une fois les heures ajoutées et les possibilités de cofinancement d’une formation aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *