Compte Personnel de Formation – nouveautés 2019 !

Depuis 2014, chaque personne bénéficie d’un Compte Personnel de Formation (CPF) dès son entrée dans la vie active et jusqu’à son départ à la retraite. Le CPF fait partie du CPA (Compte Personnel d’Activité). Il est rattaché à la personne et les formations sont à son initiative.

Le CPF n’est pas lié à la situation professionnelle de la personne. Il peut donc être utilisé que l’on soit salarié, fonctionnaire ou à la recherche d’un emploi, en profession libéral ou travailleur non-salarié.

Comment le compte est-il approvisionné ?

Jusqu’à 2018, l’alimentation se faisait en heures. Dès à présent, le CPF est monétarisé et alimenté en euros. Ainsi, chaque fin d’année, le compte se voit crédité de :

  • 500€/an si la personne a travaillé à temps complet ou au minimum à mi-temps sur l’année écoulé.
  • dans la limite de 5 000€.

Pour les salariés ayant travaillé moins d’un mi-temps (sur l’année), le montant alloué est au prorata du temps de travail.

Cette alimentation n’est pas à la charge de l’entreprise. Elle est réalisée par la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC) sur la base des informations transmises par l’entreprise via la DSN (déclaration sociale nominative).

Abondement complémentaire

Si le montant du CPF n’est pas suffisant pour suivre la formation souhaitée, la personne peut compléter elle-même le financement de sa formation.

Elle peut également faire une demande de financements complémentaires pouvant être accordés par différents acteurs, notamment :

  • L’employeur ou le Pôle Emploi (en fonction de sa situation),
  • L’Opérateur de Compétences (OPCO),
  • L’AGEFIPH (s’il est en situation de handicap),
  • Le fond d’assurance-formation pour les travailleurs non-salariés,
  • L’Etat, la région ou une collectivité territoriale.

NB : Dans les entreprises de plus de 50 salariés, un abondement correctif sera dû par l’entreprise pour les salariés n’ayant pas bénéficié des entretiens professionnels et d’au moins une formation (autre qu’obligatoire) lors du bilan tous les 6 ans.

Comment utiliser son CPF ?

Le CPF est mobilisable à l’initiative de la personne (ou avec son accord explicite) pour suivre des actions précises :

  • Une formation permettant d’acquérir des connaissances de base définies au sein du « socle de connaissance et de compétences » (Clé A par exemple),
  • Une formation diplômante ou certifiante, ou un bloc de compétence en faisant partie,
  • Un bilan de compétence,
  • Une action de VAE et d’accompagnement à la VAE,
  • Un permis de conduire, y compris le code de la route mais hors permis moto,
  • Une formation destinée aux repreneurs ou créateurs d’entreprise.

Dès l’automne 2019, une application numérique permettra de consulter l’offre de formation disponible. Le titulaire du CPF pourra alors directement acheter la formation.

Zoom sur : les heures que vous aviez déjà !

Dans votre CPF, vous aviez probablement déjà des heures acquises lors des dernières années. Ces heures ont été transformées en euros sur la base de 15€ / heure acquise.

NB : Les fonctionnaires et les contractuels ont encore un compte en heures.

Par exemple, si pendant un an vous avez travaillé à temps plein, vous avez acquis 24h de formation. En 2019, ces 24h sont transformées en euros : 24h x 15€ = 360€.

Attention !Vous avez peut-être ajouté des heures de DIF (acquises avant 2016) à votre CPF. Si vous en avez encore, il vous reste jusqu’au 31 décembre 2020 pour les utiliser. Après elles seront perdues.

Plus d’information

Je consulte mon compte personnel de formation sur https://www.moncompteactivite.gouv.fr/

1 thought on “Compte Personnel de Formation – nouveautés 2019 !

  1. Pingback: Le plan de développement des compétences – Plateforme RH du territoire de Plaine Commune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *