Port du masque en entreprise : le nouveau protocole

Afin de limiter la propagation du Covid-19, le gouvernement vient de sortir un nouveau protocole concernant les obligations de sécurité dans les entreprises.

Port du masque obligatoire

Dès le 1er septembre, le port du masque est obligatoire en entreprise dans tous les espaces partagés : salle de réunion, couloir, espace café, open space, bureau partagé, atelier, entrepôt…

Les cloisons en plexiglas ou les visières ne dispensent pas du port du masque.

C’est à l’employeur de fournir les masques aux salariés. Il peut s’agir de masques jetables ou de masques lavables. Dans les 2 cas, on compte 2 masques par jour et par personne. Le gouvernement encourage les entreprises à prévoir 10 semaines de masques.

Plusieurs acteurs de Plaine Commune dispose de stocks de masques à votre disposition. Vous pouvez retrouver la liste sur le site eco de Plaine Commune.

Les situations où le masque peut être enlevé

Il est évidemment possible d’enlever son masque quand on est seul dans une pièce.

En dehors de ces cas, en « zone rouge » comme l’est actuellement toute l’Île-de-France, les conditions pour enlever le masque sont, de manière cumulatives :

  • ventilation / aération fonctionnelle et efficace
  • existence d’une extraction d’air haute fonctionnelle et proportionnelle au volume et à la fréquentation de la pièce
  • existence d’écrans de protection entre les postes de travail
  • mise à disposition des salariés de visières
  • un espace de 4m2 par personne
  • mise en œuvre d’une politique de prévention avec notamment la définition d’un référent Covid-19 et une procédure de gestion rapide des cas de personnes symptomatiques

Le protocole apporte également des précisions pour le travail en atelier, le travail en extérieur …

Dans tous les cas, il s’agit d’enlever ponctuellement son masque et non de passer la journée sans.

Le nouveau protocole sanitaire

Le ministère du travail met à disposition :

En bref, les grands principes

Les employeurs sont responsables de la sécurité et de la santé des travailleurs dans leur entreprise. Dans ce cadre, une (ré)évaluation des risques professionnels est nécessaire. Plusieurs principes sont identifiés pour répondre à cette obligation de sécurité notamment :

  • Port du masque obligatoire en entreprise
  • Respecter les gestes barrières : lavage de main, pas de poignée de main, etc.
  • Réduire le nombre de salariés présents en même temps et leurs croisements :
    • Favoriser le télétravail pour tous les postes où cela est réalisable
    • Aménager les horaires pour permettre les déplacements hors heure de pointe
    • Mettre en place un sens de circulation
  • Identifier les postes en contact avec le public et mettre en place des mesures dédiées
  • Renforcer les protocoles d’aération, de nettoyage et de désinfection des locaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *